C’est Black Friday ! Offre spéciale : 100% de réduction sur… toutes les boutiques !

Miam-miam ! Que vous fêtiez Thanksgiving ou non, j’espère que vous profitez de cette saison de fin d’année pour vous régaler ! (Vous pouvez voir ci-dessus la photo de mon dernier dîner de Thanksgiving – ou plutôt, du premier plat d’une longue série de délices.)

N’est-ce pas la recette d’une fin d’année parfaite :

  • D’excellents petits plats,
  • Des moments inoubliables en famille,
  • Et pourquoi pas…
    Une excursion prolongée au centre commercial le lendemain ?
    (ou même au milieu de la nuit) !?

Rien ne vous semble étrange dans ce scénario ?

Je dois avouer que j’ai seulement découvert récemment le concept de « Black Friday », et la tradition de shopping qu’on lui associe. Et, du coup, je suis resté ébahi par ce rituel bizarre.

Pour ceux qui ne connaissent pas l’origine de cette tradition nord-américaine : le jour après la fête de Thanksgiving est traditionnellement le jour où les boutiques sont les plus fréquentées. Les gens font en voiture la tournée des magasins, dans l’espoir de s’acheter pleins de trucs et de bidules, si possible avec une réduction ou une offre spéciale. L’effet de mode a atteint de tels extrêmes que cela cause maintenant des embouteillages, des files d’attente devant certains magasins dès 4 heures du matin, et même des bousculades voire de la violence quand les gens se précipitent dans les boutiques pour obtenir les meilleurs produits soldés.

Et bien sûr, je vous entends déjà me dire :

« Oui oui Monsieur Money Moustache… mais ça, c’est les États-Unis. Ils sont fous ces Américains ! Nous, en France, Belgique, Suisse, Québec, etc… on ne ferait jamais ça. D’ailleurs, Black Friday ça n’a jamais pris chez nous ! »

Détrompez-vous ! En 2016 déjà, un consommateur français sur deux avait profité des « offres spéciales » de Black Friday. L’an dernier 71% des jeunes français ont déclaré qu’ils comptaient profiter de Black Friday pour faire leurs achats. Selon l’institut GFK, les Français ont dépensé environ un milliard d’euros à l’occasion des opérations du Black Friday 2018, avec un panier moyen de 132 euros. Plus de 50 millions de transactions par carte bancaire ont été comptabilisées en France le jour du Black Friday (8 millions de plus que l’année précédente).

Au final, Black Friday en France génère un tiers du « Black Friday » américain… alors que les Français sont cinq fois moins nombreux !

D’où vient cette folie étrange ?

La compulsion d’achat :

  • vient en partie de l’approche de la date de « Noël » (un événement commercial annuel qui, par coïncidence, porte le même nom qu’une fête religieuse importante).
  • et est aussi causée par sa propre existence : les gens entendent dire que Black Friday est une grosse journée de shopping, alors ils sortent faire du shopping… du coup l’année suivante les chiffres montrent que c’est une grosse journée pour le shopping, etc etc.

Est-ce que c’est Moustachiste, de « profiter des réductions » pour faire votre shopping ? Pas vraiment. Selon une étude de l’association de consommateurs UFC-Que Choisir, les promotions de Black Friday ne font bénéficier les clients que de… 2 % de réduction en moyenne !

Pour réagir face à ce phénomène culturel omniprésent, des initiatives ont vu le jour, et en particulier un petit mouvement Moustachiste : « la Journée Sans Portefeuille » !

L’idée est toute simple :

Vous restez délibérément chez vous ce vendredi, et vous n’achetez rien du tout. Clairement, cela fonctionne à merveille pour moi – en fait, je n’ai JAMAIS visité la moindre boutique pour Black Friday. J’ai suffisamment dans mon frigo pour nourrir la famille pendant ces 24 heures où mes concitoyens hantent les rues et les centres commerciaux comme des zombies… du coup il n’y a aucune bonne raison de quitter la maison pour affronter les commerces. Si jamais j’avais vraiment besoin de quelque chose (une nouvelle paire de chaussettes ou une poële à frire), ce serait une très mauvaise idée que d’aller se plonger dans la foule quand tout le monde y est.

Alors je me suis dit que ce serait sympa de fêter la Journée Sans Portefeuille avec vous, de se faire un petit sandwich avec tous les délicieux restes de nos frigos respectifs, et de les savourer avec une petite bière ou un thé pendant que nos compatriotes moins chanceux sont en train de se piétiner aux caisses enregistreuses.

D’ailleurs, si vous voulez vraiment pousser la logique jusqu’au bout, vous devriez lire ce petit mot que mon père vient d’envoyer à ses quatre enfants adultes. Soyez attentifs, car ce monsieur est techniquement votre Papy Moustache :

« Salut la famille !

Pour moi, plus Noël est simple, plus Noël est beau. C’est pourquoi j’ai prévu d’adopter ce nouveau plan :

Aucun cadeau pour les adultes ni pour les ados. (Pour ceux qui veulent vraiment à tout prix m’offrir un cadeau, je suggère quelque chose de petit, et de comestible – de préférence, fait maison ! Ou : faites une donation à une oeuvre caritative en mon nom.)

Papy fera des cadeaux aux enfants de moins de 12 ans.

Comme cela, on s’évite tous les séances de shopping stressantes, et on permet à chaque partie de la famille d’allouer ses euros là où c’est vraiment nécessaire.

Le meilleur cadeau, pour moi, c’est de pouvoir passer du temps avec vous.

Joyeux (simple et beau) Noël !

Papy

C’est pas beau, ça ? Avec un simple email, un membre de la famille peut démarrer une réaction en chaîne, où tout le monde peut souffler un coup. Chacun peut enfin se dégager de la pression d’acheter tel truc ou tel machin pour les autres, juste parce qu’on est à une période particulière de l’année.

Certains d’entre vous adorent peut-être la tradition de choisir et acheter des cadeaux, et dans ce cas-là vous n’aurez pas envie de l’abandonner… mais il y a beaucoup de gens qui perpétuent cette tradition juste parce qu’ils ressentent de la pression sociale ou familiale. Et beaucoup de gens se soumettent à cette pression alors qu’ils sont carrément dans une situation où acheter des objets chers pour les offrir, est littéralement la dernière chose qu’ils devraient faire ! (Par exemple, les personnes qui ont encore un prêt automobile, ou des crédits à la consommation à rembourser.)

Mon conseil, pour tous ceux qui sont prêts à faire le test : essayez simplement d’envoyer cette semaine un email à la Papy Money Moustache, remanié à votre sauce.

Libérez vos proches de l’obligation de vous offrir un cadeau. Vous découvrirez peut-être, comme cela a été le cas pour mon père, que tout le monde est ravi de vous répondre par l’affirmative, et que la famille est juste heureuse de passer du temps ensemble, indépendamment de l’achat ou échange de « cadeaux ».

Permettons à tous les employés des centres commerciaux de prendre des vacances prolongées en cette fin d’année ! Fuyons les routes et les parkings qui mènent aux zones commerciales, et retrouvons-nous dans les parcs nationaux et sur les chemins de randonnée. Faites vos décorations de Noël avec les branches, feuilles et fleurs de vos propres plantes (d’intérieur ou du jardin), et utilisez l’argent et le temps dont vous disposez pour faire des dons qui seront utiles à d’autres. Je peux vous garantir que la plupart des gens ne suivront pas ce conseil, mais ceux d’entre nous qui le feront vont passer les meilleures fêtes de fin d’année, sans avoir besoin de l’aide des soldes, des remises ou des offres spéciales des marchands !

Une réponse sur “C’est Black Friday ! Offre spéciale : 100% de réduction sur… toutes les boutiques !”

Les commentaires les plus utiles sont ceux écrits dans le but d'apprendre, ou d'aider les autres lecteurs - après avoir lu l'article en entier et tous les commentaires précédents. Les râleurs et les insultes ne passeront probablement pas notre filtre de modération, mais si vous y tenez n'hésitez pas à poster ce genre de messages sur votre propre blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *