Combien vous coûte VRAIMENT votre voiture ?

Visualisez un peu : c’est une belle soirée dans mon quartier tranquille… et je suis en train de déguster une de mes bières maison sur une chaise longue que j’avais disposée en plein milieu de la rue, dans le cadre de notre Fête de Rue Annuelle entre voisins.

Je discute avec un couple que je viens de rencontrer, et notre conversation se porte sur le charme du quartier. « Waouh, je n’avais jamais réalisé qu’il y avait un coin aussi charmant dans la région », dit l’homme, « C’est pittoresque ; les arbres sont gigantesques, et toutes les familles passent du temps ensemble dehors comme si on était encore en 1950 ! »
« Carrément ! », renchérit sa femme, « On devrait déménager pour s’installer ici ! »

Puis on a commencé à parler du coût plutôt raisonnable de l’immobilier dans le coin, et des autres avantages de vivre dans ma petite ville. Vers la fin de la conversation, le couple était en train de finaliser verbalement les détails d’un déménagement potentiel, d’ici quelques mois.

Sauf que… c’est un plan complètement débile !

Parce que ces deux travailleurs, en CDI à temps plein, vivent et travaillent actuellement dans une ville qui est à 31 kilomètres (et 40 minutes de bouchons) de là où ils voudraient emménager. Ils ont haussé les épaules quand j’ai mentionné le trajet quotidien supplémentaire, avec comme argument « Oh, 40 minutes de trajet, ce n’est pas si grave ! »

Mais Oui, c’est SUPER grave ! … Mais, parce que les gens ne comprennent pas ce qui constitue un distance « raisonnable » pour aller bosser, ils restent pauvres sans jamais comprendre pourquoi.

Prenons une journée de voiture typique de ce couple masochiste :

Comptabilisons 62 kilomètres aller-retour, en comptant le coût minimum possible par kilomètre (53 centimes) mesuré par l’Automobile Club Association en 2018.
Cela nous amène déjà à… 33 euros de coûts directs par jour pour la possession et la conduite de votre véhicule. Il est possible de réduire ces coûts, mais ces deux personnes ont des voitures plutôt récentes, achetées à crédit, donc ils gaspillent probablement davantage que ce montant.

Ensuite, il faut compter le temps humain qui est gaspillé. Ces 80 minutes par jour s’additionnent pour représenter l’équivalent d’une journée entière de travail supplémentaire chaque semaine – donc désormais nos deux insensés travaillent concrètement 6 jours par semaine.

Après 10 ans, quand vous multipliez cela par deux voitures (car ils ne travaillent pas au même endroit et aux mêmes horaires), cette décision leur aura coûté combien à votre avis ?

Eh bien, ils auront réduit en fumée un total de… 164 771 euros !!!!

(228 jours de travail par an x 33 euros x 2 voitures = 15 048 euros par an, que vous auriez par exemple pu « investir »  chaque année dans votre maison pour rembourser plus rapidement votre prêt immobilier à 2%)

Et ils se seront aussi ajouté 86 semaines de temps de travail (1 an et de demi) au volant, CHACUN, à risquer leur vie et s’énerver chaque matin sur la voie rapide.(*)

C’est le montant qui part en fumée TOUS LES DIX ANS. Simplement avec un trajet automobile que la plupart des gens trouvent « correct ».

Je vous ferai remarquer à ce stade que la plupart des couples de trentenaires (qui sont entrés dans la vie adulte il y a environ 10 ans), n’ont PAS « 164 771 euros » de patrimoine. Et pourtant, ils passent probablement pas mal de temps sur la route dans de coûteuses voitures achetées à crédit, et en grande partie pour justement, aller travailler.

Il y a un lien direct de cause à effet !

Donc l’alternative que je recommanderais à ce couple, s’ils m’avaient demandé mon opinion, serait :

  1. De choisir un domicile à une distance assez proche de leur travail pour qu’y aller en vélo soit une option.
  2. De vendre immédiatement leurs deux voitures avec emprunt, pour les remplacer par une seule berline familiale de dix ans environ.
  3. Et ensuite ils peuvent s’éclater : même en mettant de côté 15 000 euros pour la maintenance de leur nouveau véhicule, ils seront certainement ravis de pouvoir profiter de leurs 150 000 euros de CASH supplémentaire dans dix ans, et s’ils combinent cette astuce avec quelques autres techniques Moustachistes, ils pourront vivre leur rêve d’emménager ici à Longmont en tant que JEUNES RETRAITÉS dans moins de dix ans, au lieu d’être encore des esclaves sans-le-sou  qui partent chaque matin au lever du soleil bosser dans un job détestable.

Bon, il faut aussi admettre que vous pouvez réduire un peu votre coût par kilomètre. C’est une de mes spécialités, et c’est pourquoi je possède encore une voiture pour faire certains trajets en famille. Si vous achetez la bonne voiture pour, disons, 5 000 euros, vous pouvez potentiellement en tirer 100 000 kilomètres sans gros frais. Dans ce cas, votre dépréciation est d’environ 5 centimes par kilomètre.

Le gazole à 1,232 € litre et 4,9 litres au 100, revient à 6 centimes le kilomètre.
L’entretien vous revient en moyenne à 12 centimes le kilomètre si on s’en tient aux recommandations minimum des constructeurs.

Donc le coût minimum si vous êtes l’ultime économe, dans une voiture d’occasion payée cash, sans frais de parking  ou péage, est quand même de 18 centimes par kilomètre. La plupart des gens ne peuvent pas descendre aussi bas. Et ce calcul ignore le coût de l’assurance, puisque je pars du principe que vous auriez une voiture même si vous n’aviez pas à prendre la route pour aller au travail. La plupart des gens ne sont pas prêts à abandonner complètement la voiture (mais si vous le faites, bravo !)

A part l’option de choisir un domicile proche de l’endroit où vous travaillez, il y a aussi l’option de choisir un job qui se trouve près de votre maison dans la ville de vos rêves.
Cherchez un nouveau travail si besoin ! (Il y en a apparemment énormément dans ma ville, et beaucoup sont occupés par des personnes qui viennent en voiture depuis une autre ville, alors qu’il y a un nombre équivalent de mes voisins qui PARTENT chaque matin en voiture travailler dans une AUTRE ville).

Pourtant, malgré l’existence de ces deux options valides, l’idée de vivre près du lieu de travail semble complètement étrangère à la plupart des personnes que je rencontre. Je considère que c’est un critère beaucoup plus important que le salaire ou même le métier lui-même, mais la plupart des gens placent le critère de la distance APRÈS le prix de la maison, la qualité des écoles à proximité, et le choix du quartier. Comme les gens ne connaissent pas le coût de leurs déplacements, ils ne font aucun effort raisonnable pour se créer un style de vie local. Vous l’avez vu dans l’exemple du couple dont j’ai parlé. Ils étaient prêts à troquer leur trajet quotidien actuel (presque inexistant) contre un trajet d’Asile De Fous de 80 minutes, juste parce que les vieux arbres et l’ambiance de mon quartier leur plaisaient.

« La qualité des écoles » est aussi fréquemment utilisée comme excuse, mais tant que vous n’avez pas scruté chaque école  à proximité de votre boulot et interrogé son directeur ou principal, vous ne pouvez pas garantir que votre choix ne nuit pas à vos enfants. Qu’est-ce qui vaut mieux pour un enfant ? Aller à l’école avec des gamins plus riches et qui ont une note légèrement meilleure en moyenne ; ou la mixité avec des enfants de toutes origines et DEUX HEURES de plus par jour à passer avec Maman et Papa à lire des livres ? Et que diriez-vous de 300 000 euros supplémentaires pour payer ses études, que vous aurez économisé en vous abstenant simplement de les brûler dans votre voiture au long de sa scolarité ?

Pour mettre les choses à plat, dégainons quelques calculs rapides.

Supposons que vous avez un coût de revient au kilomètre à mi-chemin entre le conducteur hardcore Méga-Moustachiste (0,18€ / km) et un conducteur plutôt économe en France (0,53€ / km). Donc, disons 35 centimes par kilomètre. Supposons aussi que la valeur de votre temps soit de 27,30 € par heure, puisque c’est environ le salaire horaire médian d’un cadre en France. (Si vous ne pensez pas pouvoir utiliser votre temps libre supplémentaire de façon aussi productive, il faut vraiment que vous commenciez à penser comme un Jeune Retraité. J’utilise mon temps libre pour continuer à apprendre, et pour Bosser Dur à la maison).

Pour chaque kilomètre d’éloignement que vous avez entre votre maison et votre travail, vous allez parcourir ce kilomètre 456 fois par an (228 jours, aller-retour), donc ce kilomètre vous coûtera 160 euros par an (souvenez-vous, 35 centimes le km parcouru).

Pour chaque kilomètre, vous avez aussi gaspillé au moins 4 minutes pour faire l’aller-retour, soit 15 heures de votre temps chaque année (soit 415€ de perdus si vous êtes un cadre, ou 116€ si vous êtes au SMIC).

Donc chaque kilomètre qui vous sépare de votre boulot vous coûte 575 € par an.

C’est l’équivalent de la quantité d’intérêts que vous payeriez pour un prêt de 14 375€ (avec un taux de 4%).

Autrement dit, si vous pouvez obtenir un prêt immobilier à 4% ou moins, et que vous êtes une personne logique, vous devriez être prêt à payer 14 000 euros de plus pour rapprocher votre résidence principale à 1 km plus près de votre travail – et 430 000 euros de plus pour une maison qui soit 30km plus près de votre travail.
Vous êtes en couple ? Ces montants deviennent 28 000 euros pour économiser 1 km, et 860 000 euros pour économiser 30 km.

En adaptant ce calcul pour un travailleur au SMIC : chaque kilomètre vous coûte 276/228 = 1€21 par jour.
Si vous conduisez quinze kilomètres pour aller travailler pendant 6 heures à MacDo, vous avez perdu 18,15€ sur la route. Donc votre salaire horaire réel est de 4,60 € par heure une fois qu’on soustrait les coûts de votre véhicule et le temps perdu sur la route.

Et là, je vous donne les chiffres pour la France, où on a des salaires élevés et de l’essence pas trop chère. Si vous êtes en Suisse, votre carburant est plus cher. Si vous êtes dans d’autres pays francophones, l’essence est moins chère mais les salaires sont plus bas…

Donc, si les calculs ci-dessus vous semblent difficiles à croire, c’est parce qu’ils le sont. C’est difficile à croire que des gens aillent en voiture au travail sans savoir à quel point cela coûte cher, et sans connaître la valeur de leur temps. J’ai fait ces calculs longtemps avant d’être embauché sur mon premier emploi, et à cause de ce calcul je n’ai jamais accepté de vivre à une distance qui me force à aller au travail en voiture.(**) C’est beaucoup trop cher, et il y a toujours une autre option au moment de choisir votre domicile et votre emploi, si vous en faites une priorité.

Choisir cette priorité, c’est probablement le boost le plus stratosphérique pour propulser une personne moyenne vers la liberté financière en un temps relativement court. Je dirais que le fait de prendre davantage le vélo et moins prendre la voiture, était le déclencheur dans ma vie qui a lancé une réaction en chaîne d’économies et de vie décontractée, et nous a permis de partir à la retraite alors qu’on avait à peine la trentaine.

Évidemment, cela ne veut pas dire que vous devez aller planter une tente sur la pelouse de votre employeur pour éviter de vous retrouver sur la paille. Les transports en commun, auxquels la plupart des gens ne pensent même pas, sont une super option s’ils existent dans votre région, parce qu’ils libèrent en plus votre cerveau et vos mains pour faire avancer votre journée pendant le trajet.

Mais si vous pouvez aller au boulot à pied ou à vélo, cela ne vous coûtera quasiment rien. Et le temps de trajet ne compte même pas, parce qu’il ajoute quelque chose d’indispensable à votre vie – de l’exercice physique ! Vous pouvez prendre le temps passé sur un vélo et le soustraire du temps que vous auriez dû passer dans une salle de sport – ou que vous auriez dû passer dans la salle d’attente du médecin pour les problèmes de santé causés par une vie sédentaire en voiture.

Voilà, c’est ma réponse pour ce jeune couple de voisins potentiels. On se retrouve dans 10 ans !

… Et, maintenant que j’ai révélé la vérité sur le côté absurde de nos trajets en voiture, je suis impatient de sortir demain matin et de découvrir des autoroutes vides, et des rues noires de cyclistes et de piétons !

(*) Et vous remarquerez que j’ai écrit ce long monologue sans soulever une seule fois la question épineuse de « Comment Les Voitures Détruisent La Planète ». Comme ce sujet est très controversé ici aux Etats-Unis, je préfère faire l’unanimité en concentrant mes arguments sur comment vous pouvez devenir riche 🙂

(**) Et au fait, j’ai grandi dans la région des Grands Lacs, au Canada, à 1km au Nord-Ouest de Buffalo. Puis j’ai passé plusieurs années dans une région encore plus froide – Ottawa, au Canada, avec un climat atroce. Mais prendre le vélo toute l’année dans ces conditions était tout de même possible (et même fun), alors je ferai un article sur comment adorer faire du vélo l’hiver !

(***) Ah, et pour finir, ma femme et moi faisons encore tous nos trajets en vélo, y compris pour faire les courses et pour déposer notre petit à la Maternelle. C’est la magie des remorques de vélo ! Faites une recherche sur Leboncoin et ça changera votre vie.

Les commentaires les plus utiles sont ceux écrits dans le but d'apprendre, ou d'aider les autres lecteurs - après avoir lu l'article en entier et tous les commentaires précédents. Les râleurs et les insultes ne passeront probablement pas notre filtre de modération, mais si vous y tenez n'hésitez pas à poster ce genre de messages sur votre propre blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *