Comment vivre SANS la climatisation (et faire des économies)

J’espère que votre été se passe bien ! Il fait hyper chaud en ce moment, non ?

Statistiquement parlant, la plupart des pays francophones de l’Hémisphère Nord sont en train de vivre leur période de canicule en ce moment même. Donc je me suis dit que c’était le moment PARFAIT pour partager quelques suggestions pour s’attaquer au plus gros gouffre énergétique de l’été : la « Clim ».

En temps normal, j’aurais tendance à dire que nous sommes entre adultes, et qu’on a bien le droit de décider soi-même de comment on utilise nos appareils électroménagers. Mais après avoir passé trois bonnes semaines de vacances à visiter la famille et des amis dans la région pas-si-torride des Grands Lacs Canadiens, j’ai remarqué que la majorité des gens laissent leur fichue climatisation allumée 24 heures sur 24, qu’il fasse chaud ou tiède ou frais dehors, pour garder leur chambre (ou toute leur maison) à une température ridiculement basse. Oui, Mesdames et Messieurs, il est clair que le Monde Occidental a clairement besoin d’une leçon de Monsieur Money Moustache pour apprendre à vivre SANS la Climatisation.

J’ai récemment mesuré la consommation électrique de la clim de ma propre maison. La puissance d’une climatisation réversible se mesure par le BTU (British Thermal Unit), unité qui mesure la quantité de chaleur nécessaire pour réchauffer une pièce.  Ma clim est un système « 3 tonnes » (36 000 BTU par heure) qui date d’il y a 13 ans, quand ma maison a été construite. À l’époque, ce modèle était considéré plutôt performant, avec une Classe d’efficacité énergétique de A+++ (Coefficient d’efficacité frigorifique énergétique SEER de 10).

Les nouvelles clim, suite au changement des normes, sont maintenant encore meilleures, avec des SEER de 14 et plus ; ça représente des économies importantes sur votre facture. De mon côté, ma clim consomme 3 000 Watts (3kW) d’électricité, dont 500 environ correspondent à la soufflerie qui fait circuler l’air frais dans la maison (et qui, du coup, réchauffe l’air en question de 500 watts, malheureusement).

Pour ceux d’entre vous qui n’ont pas une formation d’ingénieur ou d’électricien : 3 000 watts, c’est une Sacrée Quantité d’Électricité. C’est assez pour allumer 230 ampoules modernes simultanément, et c’est l’équivalent de séquestrer 15 cyclistes du Tour de France dans votre sous-sol, qui pédalent comme des malades avec leurs cuisses en acier trempé pour générer le courant électrique nécessaire.

En France, le prix moyen de l’électricité est d’environ 10 centimes par kWh, donc ma clim fait partir en fumée 30 centimes par heure, soit 72 € par mois si on l’utilise 8 heures par jour. Sur trois mois d’été, et avec les intérêts composés, cela représente plusieurs MILLIERS d’euros sur dix ans. Et pourtant, chez M. Money Moustache, notre facture électrique TOTALE pendant l’été, malgré des températures moyennes de 32 degrés Celsius, est de seulement… 25 euros !

Comment est-ce possible ?

La réponse, bien sûr, c’est que j’ai éliminé le gaspillage, sans sacrifier pour autant mon bonheur ou mon confort.

Voici comment ça fonctionne, le Confort : Votre corps génère de la chaleur par le simple fait d’être en vie. Il fait tout pour conserver sa température interne de 37 degrés environ, et il lui faut pour cela conserver la température de surface de la peau juste en-dessous de ce chiffre – pour pouvoir rejeter l’excès de chaleur dans l’air. En fabriquant de la sueur, vous rafraîchissez le corps plus vite, parce que l’eau de la transpiration emporte de la chaleur avec elle quand elle s’évapore. Par contre, l’air humide ne permet pas à votre sueur de s’évaporer aussi vite ; c’est pour cela que vous avez plus chaud. Jusqu’ici, ça reste assez simple, non ? C’est pour cela que la chaleur humide de la Camargue en fait une région pénible l’été, même à 28 degrés, alors que les régions plus sèches de la côte d’Azur semblent beaucoup plus agréables malgré une brise à 33 degrés.

Une dernière info scientifique à savoir : votre corps est de plus en plus efficace pour s’auto-refroidir, à mesure qu’il s’habitue aux températures et humidités plus élevées. Chaque été, quand je prends la route pour notre long trajet de vacances, je me retrouve en sueur et obligé de mettre la clim dans la voiture. Même à minuit quand la température descend à moins de 20 degrés, je ne peux pas supporter l’air moite, alors je garde la clim. Mais au bout de 2 jours, je suis à l’aise avec l’humidité et je profite de l’été sans souci. Au fil du mois de Juillet, malgré l’augmentation de la température, je séjourne chez mes parents qui n’ont pas la clim, donc mon corps continue de s’adapter. Il y a quelques jours où la température grimpe tellement que c’est à nouveau insupportable, mais à ce moment-là je m’asperge avec le tuyau d’arrosage, je bois 4 litres d’eau glacée, et tout va pour le mieux.

Je profite aussi du cycle naturel. Ici, la température a tendance à chuter pendant la nuit. Donc si vous n’avez pas la clim, il suffit d’ouvrir toutes les fenêtres et d’utiliser de gros ventilateurs (du genre 100 watts) pour éjecter l’air chaud et ramener de l’air frais dans toute la maison. Un ventilateur de 100 watts placé à votre fenêtre la plus haute (et qui souffle vers l’extérieur) fait rentrer par les autres fenêtres de l’air frais, 10 degrés plus froid que votre maison.
En aspirant plusieurs mètres cubes d’air frais par minute, ce ventilateur fait quasiment le même effet qu’une clim de 3 000 watts pendant la journée. Et les gens Naturellement Cool combinent cette astuce avec le fait de passer beaucoup de temps à cuisiner dehors et faire sécher leur linge au soleil, ce qui permet d’éviter d’utiliser des sources de chaleur à l’intérieur de la maison.

Comparez cela à l’attitude de la plupart des Accros de la Clim, qui règlent leur thermostat à une température en-dessous de 25 degrés et qui font tourner la machine jour et nuit. De temps en temps, ils l’éteignent la nuit, mais ils oublient d’ouvrir les fenêtres, donc ils perdent les avantages du rafraîchissement naturel nocturne.  Je me rappelle une nuit chez un ami en Juin : j’ai eu besoin de sortir chercher quelque chose à minuit. Il faisait tellement frais dehors que j’avais besoin de mettre un pull ! Et pourtant sa clim était allumée – pour se débarrasser de la chaleur résiduelle d’une journée à 30 degrés (mais il aurait suffi d’ouvrir la fenêtre !) Et en plus, son corps ne s’adapte jamais à la chaleur naturelle de l’été, puisque sa maison est comme un frigo géant. Tout cela est complètement inutile !

Les Moustachistes considèrent la Clim comme un Luxe auquel on a recours quand toutes les autres méthodes ont échoué. Tout comme une voiture. En fait, il faudrait que ce soit un moment de fête dans votre maisonnée : vous êtes tous posés tranquillement en sandales et débardeur, avec un verre géant d’eau fraîche à la main, et le ventilateur tourne tranquillement au plafond, et quelqu’un s’exclame soudain… « Bon sang il fait Super Chaud aujourd’hui !! Ca vous dit qu’on balance un coup… de CLIM ??? YEAH !!!!!! »

Et là, vous l’allumez pendant une heure ou deux, tout le monde applaudit, et ensuite quand le soleil se cache derrière un arbre, vous l’éteignez à nouveau. Et vous ouvrez les fenêtres la nuit et mettez le ventilo, et la vie continue.

Si tout ça vous semble trop dur ou trop compliqué, il est temps de laisser pousser vos Muscles de Frugalité, vous mettre une bonne gifle sur la joue droite pour vous réveiller, et essayer à nouveau. Hey, c’est ma Planète que vous assassinez, et c’est votre Moustache et votre Pactole qui partent en fumée dans la centrale à charbon qui produit toute cette électricité pour vous.

Restez Frais en Restant Cool !

Votre ami,

Monsieur Money Moustache.

Les commentaires les plus utiles sont ceux écrits dans le but d'apprendre, ou d'aider les autres lecteurs - après avoir lu l'article en entier et tous les commentaires précédents. Les râleurs et les insultes ne passeront probablement pas notre filtre de modération, mais si vous y tenez n'hésitez pas à poster ce genre de messages sur votre propre blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *