« Comment devenir riche de A à Z » en un seul article de blog

Bonjour ! Mon nom est Monsieur Money Moustache. Je suis l’étrange « magicien de la finance » qui a pris sa retraite, avec son adorable femme, à l’âge de 30 ans, pour fonder une famille et vivre la belle vie.

Nous avons accompli tout cela via deux salaires normaux, sans gagner au Loto ou toucher d’héritage d’un oncle millionaire. Au contraire, nous nous contentions de la vie simple et heureuse qui nous convenait. C’est seulement après avoir quitté le métro-boulot-dodo, que nous avons compris pourquoi nous étions devenus libres financièrement alors que la plupart des gens, y compris ceux qui gagnent plus que nous, se retrouvent coincés dans un job jusqu’à 65 ans ou plus.

J’écris cet article pour qu’il serve de « message d’accueil » permanent sur ce blog, parce qu’à tout moment, environ la moitié des lecteurs de ce blog sont des nouveaux venus, et se demandent comment démarrer sur un site qui compte déjà énormément d’informations.

La plupart des gens arrivent avec la même question :

 « J’ai entendu dire que M. Money Moustache écrit des choses intéressantes, et que de nombreuses personnes vivent désormais une vie plus riche et heureuse grâce à ses conseils », disent-ils, « mais j’ai déjà un emploi du temps chargé. Comment peut-il me rendre riche Là, Maintenant, Tout De Suite ? »

Excellente question. Attaquons tout de suite.
On va commencer avec un petit monologue, qui contient les liens vers plein de ressources. Vous pouvez faire « clic droit » sur ces liens et les ouvrir dans un autre onglet pour plus tard. Si vous lisez tous ces liens, vous serez équipé pour rectifier le tir pour toute votre vie – c’est aussi simple que ça.

Depuis presque six ans, je prodigue sur mon blog en Anglais des conseils pour gérer vos finances qui n’ont rien à voir avec ce que vous pouvez trouver dans les journaux ou les magazines. L’opinion générale dans les médias est que la vie est dure et coûte cher, donc vous devriez bosser dur, collectionner les bons de réduction, mettre des sous de côté pour payer les études de vos enfants, et mettre les éventuelles piécettes qui vous restent à la fin du mois, dans un Livret A.
Et aussi… prier qu’aucune catastrophe ne vienne perturber vos 44 annuités de cotisation retraite, afin que vous ayez une pension suffisante pour profiter d’une courte retraite.

Vous voulez l’avis de M. Money Moustache ? Presque tous ces conseils n’ont aucun sens. Cher lecteur, votre vie de personne de la classe moyenne est un Volcan de Gaspillage en Eruption, et en apprenant à voir la vérité de cette affirmation, vous pourrez diviser par deux vos dépenses – ce qui veut dire que vous pouvez économiser la moitié de votre revenu. Ou deux tiers, ou davantage. Ca vous semble utopique ? Pourtant c’est le cas de centaines de mes lecteurs.

Que se passe-t-il quand vous économisez davantage de votre revenu ?

Il s’avère que la méthode pour devenir riche, c’est de dépenser beaucoup moins que vous ne gagnez. C’est la SEULE méthode.

Et les effets sont surprenants : si vous pouvez économiser 50% de votre salaire après impôts à partir de l’âge de 20 ans, vous serez assez riche pour partir à la retraite à l’âge de 37 ans. Si vous avez déjà un petit pécule, vous êtes encore plus proche de pouvoir « devenir rentier ». Si vous pouvez économiser 75% de votre revenu, votre carrière sera de seulement 7 ans.

Donc, vous souvenez-vous de mon histoire de « magicien de la finance » dans le premier paragraphe ? En fait, il n’y a aucune magie dans tout ça : ma femme et moi, avons simplement économisé environ 66% de notre salaire sans vraiment nous en apercevoir… et en moins de dix ans, on s’est rendu compte qu’on n’avait plus besoin de travailler pour gagner notre vie. Notre fils est né peu de temps après, et il va bientôt fêter son onzième anniversaire. Et jusqu’à maintenant, tout roule pour nous.

Mais comment peut-on économiser autant ?

L’astuce est la suivante : en vous concentrant sur le bonheur avant tout, vous pouvez vivre une vie bien meilleure que ceux qui recherchent avant tout le confort ou le luxe, et qui suivent comme des moutons de Panurge les préconisations de la pub à la TV, comme la plupart des classes moyennes des Etats-Unis, du Canada, d’Europe, et des pays développés d’aujourd’hui. Le bonheur a de nombreuses sources, mais aucune de ces sources n’est liée à l’achat d’une plus grosse voiture ou d’un sac à main plus chic.

Peu importe ce que la TV vous serine à longueur de journée. Au lieu de vivre en ermite rejeté de tous, cette nouvelle perspective fera de vous un héros parmi vos amis. Ce n’est plus une activité marginale : des millions de personnes corrigent le tir dans leur vie financière en ce moment même. Et plus vous pouvez accepter rapidement ce changement, plus vous serez riche rapidement.

Vous pensez que tout ceci est trop théorique et philosophique ? OK, d’accord.

Voici comment diviser par deux vos dépenses :

  • Débarrassez-vous de votre Gouffre de Dettes si vous en avez.
  • Vivez près de votre travail. Déménagez dans une autre ville si vous aimez l’aventure.
  • N’empruntez jamais d’argent pour acheter une voiture, et n’achetez pas de voiture débile.
  • Déplacez-vous en vélo aussi souvent que possible.
  • Annulez votre abonnement à la TV, au satellite ou au câble.
  • Arrêtez de gaspiller une fortune en faisant vos courses.
  • Donnez à vos enfants l’opportunité de s’épanouir sans devenir des enfants gâtés.
  • Débarrassez-vous des téléphones portables (et autres abonnements) au prix gonflé.
  • Apprenez à apprécier la joie immense d’utiliser votre propre corps pour les tâches du quotidien.
  • Apprenez à vous rire de la poursuite du confort.
  • Pratiquez l’optimisme.

Et voilà la recette – on vient d’éliminer 50% de vos dépenses, en à peine un paragraphe. Continuez sur cette voie, comme beaucoup de lecteurs, et vous pouvez mettre de côté 75% de ce que vous gagnez – et si votre salaire est supérieur à la moyenne c’est encore plus facile.

Mais ensuite, qu’est-ce qu’on fait de tout cet argent ?

Vous l’investissez. Dans des fonds d’investissement indiciels, ou en remboursant le prêt de votre maison, ou en achetant de l’immobilier locatif si l’immobilier vous tente ; et dans d’autres placements à mesure que vous continuez d’apprendre à faire travailler votre argent. À l’heure où j’écris ceci (fin 2016), mes revenus passif de retraité proviennent d’un patrimoine hyper-simple : un ensemble de fonds indiciels achetés chez Vanguard et Betterment, et qui paient des dividendes chaque trimestre.

Combien de temps est-ce que cet argent va durer ?

Si vous pouvez mettre de côté et investir 25 fois vos coûts annuels de vie, alors c’est suffisant pour vivre de votre rente – pour toujours. Peu importe les détails – concentrez-vous aujourd’hui sur l’action d’épargner et économiser, et observez comment votre style de vie change, et votre peur du « risque » fond comme neige au soleil. Ce blog n’est pas vraiment consacré aux techniques de finances et d’investissement – je l’écris plutôt pour vous aider à changer votre style de vie et transformer votre attitude par rapport à l’argent. Et, croyez-le ou non, votre richesse dépend davantage de votre attitude, plutôt que de votre connaissance des techniques de finances et d’investissement.

Alors, bienvenue ! Je suis ravi de vous voir ici. C’est parti pour l’aventure !

Nota Bene: Les conseils donnés dans cet article seront détaillés dans la suite de la série. Pour pouvoir lire les autres articles auxquels celui-ci fait référence, inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant dès la publication de chaque nouvel article !

2 réponses sur “« Comment devenir riche de A à Z » en un seul article de blog”

  1. Gardons à l’esprit que pendant un krach financier, les dividendes que vous allez recevoir seront divisés par 2 ou pire, puisque les entreprises devront revoir leurs paiements de dividendes à la baisse.
    En plus, si une action perd 50% de sa valeur, elle devra remonter de 100% pour que vous soyez à l’équilibre. C’est une bonne idée de vivre sur les intérêts, mais bon, ce n’est pas un plan 100% sûr. Vous pouvez vous retrouver à devoir reprendre du travail ou bien à manger tellement de capital, si une année donnée est vraiment mauvaise, que votre retraite serait compromise.

    1. C’est un argument intéressant, Joe – sauf que si on regarde réellement les faits historiques, cela ne se produit pas vraiment.
      Les dividendes ont tendance à rester très stables au fil du temps, même pendant les plus gros krachs boursiers.
      Par exemple, les dividendes étaient à un maximum de 32 dollars par « lot » d’actions américaines S&P 500 lors du pic de 2008, et ne sont tombés qu’à 24 dollars lors du creux le plus bas (75% de leur valeur la plus haute).
      Et les dividendes étaient remontés à un nouveau record, trois ans plus tard à peine. L’année 2014 générait 37 dollars de dividendes par lot d’actions par exemple.

      L’historique des dividendes au fil du temps : http://www.multpl.com/s-p-500-dividend/table

Les commentaires les plus utiles sont ceux écrits dans le but d'apprendre, ou d'aider les autres lecteurs - après avoir lu l'article en entier et tous les commentaires précédents. Les râleurs et les insultes ne passeront probablement pas notre filtre de modération, mais si vous y tenez n'hésitez pas à poster ce genre de messages sur votre propre blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *