Le calcul incroyablement simple pour prendre votre retraite anticipée

Ici sur le blog de Monsieur Money Moustache, nous traitons toutes sortes de sujets, allant :

  • des fondamentaux de l’investissement,
  • aux changements pour économiser de l’argent dans la vie de tous les jours, mais aussi…
  • des idées d’activités secondaires pour gagner de l’argent supplémentaire, et
  • une philosophie qui permet de faire tous ces changements dans une optique positive au lieu de les voir comme un sacrifice.

D’un autre côté, Internet nous bombarde d’opinions contradictoires des grands médias, de diatribes des pessimistes qui annoncent la fin du monde et le krach prochain des bourses mondiales, d’informations alarmistes sur l’imprévisible taux d’inflation des années à venir, et tout cela au milieu d’une disparité immense entre les revenus et les niveaux de dépenses des internautes.

J’ai raconté le chemin que j’ai moi-même parcouru pour prendre ma retraite à 30 ans, dans l’article « Comment j’ai amassé le Pactole qui m’a permis de prendre ma retraite à 30 ans », puis j’ai fait quelques calculs théoriques en me basant sur le salaire moyen de deux professeurs pour montrer combien de temps il leur faudrait pour prendre leur retraite, dans « Comment prendre votre retraite plus tôt que l’âge légal ».

À cause de ce déluge d’information, les gens se sentent souvent dépassés, et s’affolent en me disant,

«  Alors oui, bravo à toi M. Money Moustache, mais et moi ? Comment puis-je savoir dans combien de temps j’aurai mis assez d’argent de côté pour prendre ma retraite, car ma situation de vie n’a rien à voir avec la tienne ! »

Eh bien, j’ai une surprise pour vous. Il se trouve que quand on regarde de près, la durée de votre carrière avant la retraite ne dépend que d’un seul facteur :
Votre taux d’épargne, exprimé en pourcentage de votre revenu après impôts.

Si vous voulez entrer dans le détail, votre « taux d’épargne » est déterminé entièrement par ces deux choses :

  1. Quelle somme vous gagnez en « net » chaque année (après impôts),
    et
  2. Sur quelle somme vous pouvez vivre.

Ces nombres sont assez intuitifs et plutôt faciles à calculer, mais la relation entre ces deux nombres est plutôt surprenante.

En complément à cet article, j’ai créé une feuille de calcul que vous pouvez télécharger dans votre propre tableur pour savoir dans combien de temps VOUS pourrez partir à la retraite !
Téléchargez cette ressource en cliquant ici
(Tableau compatible Excel / Libre Office / Google Doc)

Si vous dépensez 100% (ou plus) de votre salaire, vous ne serez jamais prêt pour prendre votre retraite, à moins que quelqu’un d’autre épargne de l’argent à votre place (des parents aisés, la Sécurité Sociale, une pension, etc…). Donc la durée de votre carrière sera : infinie.

Si vous dépensez 0% de votre salaire (en gros, si vous avez trouvé un moyen de vivre « gratuitement ») et si vous pouvez maintenir ce style de vie après la retraite, eh bien vous pouvez prendre votre retraite là maintenant, tout de suite. Donc la durée de votre carrière peut être de : Zéro.

Entre ces deux extrêmes, il y a quelques considérations intéressantes à prendre en compte.
Dès que vous commencez à économiser et à investir votre argent, il se met à produire de l’argent tout seul. Puis les revenus (dividendes, rentes) créés par cet argent investi, se mettent eux-mêmes à produire de l’argent les années suivantes. Cela peut créer une boule de neige de revenus dont la taille augmente exponentiellement au fil des années.

Dès que ces revenus passifs sont suffisants pour payer vos dépenses du quotidien, tout en laissant suffisamment de capital réinvesti chaque année pour vous protéger de l’inflation, vous êtes prêt(e) à partir à la retraite.

Si vous dessinez cela sur un graphique, vous n’obtenez pas une ligne droite – mais au contraire, une jolie courbe exponentielle comme ceci :

[Image: Combien d'années avant votre retraite ?]
Votre nombre d’années de travail forcé en fonction du taux d’épargne que vous mettez de côté chaque mois (vous pouvez faire votre propre graphique en utilisant l’outil gratuit de: NetWorthify)
Si vous mettez de côté une partie raisonnable de votre revenu après impôts, par exemple 50%, et que vous vivez sur les autres 50%, vous serez Officiellement Au Taquet (c’est-à-dire « indépendant financièrement ») dans un nombre raisonnable d’années (environ 16 ans d’après ce graphique).

Alors, prenons ce graphique et simplifions-le encore davantage. Je vais faire quelques suppositions pour vous aider, de façon conservatrice, afin de vous aider à vous concentrer sur l’augmentation de votre « taux d’épargne » – le pourcentage de votre revenu que vous économisez et investissez. Le tableau ci-dessous donne un aperçu du nombre d’années qu’il vous faudra pour devenir libre financièrement.

Voici les suppositions que j’ai faites :

  1. Vous pouvez générer 5% de rendement au minimum sur vos investissements pendant vos années d’accumulation de patrimoine (vos années de travail),
  2. Vous choisissez de vivre en suivant un « Taux Prudent de Retrait » de 4% après votre retraite, et vous êtes flexible sur votre train de vie en cas de récession,
  3. Vous voulez que votre Pactole dure éternellement – vous ne voulez toucher qu’aux intérêts et laisser le capital intact, puisque vous aurez besoin de ce Pactole pour financer votre train de vie pendant 70 ans ou plus. Partez du principe que ceci nous permet d’avoir une confortable Marge de Sécurité.

Voici combien d’années il vous faudra travailler selon votre taux d’épargne (à supposer que vous commencez aujourd’hui avec un patrimoine de zéro) :

Taux d’Epargne (en %) Nombre d’années de travail
5 66
10 51
15 43
20 37
25 32
30 28
35 25
40 22
45 19
50 17
55 14.5
60 12.5
65 10.5
70 8.5
75 7
80 5.5
85 4
90 moins de 3
95 moins de 2
100 Zero

C’est épatant non ?

Surtout si on regarde le côté le moins Moustachiste de la gamme: une famille de classe moyenne qui a 50 000 euros de revenu annuel après impôts et qui économise 10% de cela (5k€) se débrouille plutôt mieux que la moyenne ces jours-ci. Mais malheureusement, « mieux que la moyenne » est encore assez médiocre, parce qu’ils sont partis pour travailler pendant au moins 51 ans !

MAIS – s’ils coupent juste leur abonnement au câble et arrêtent d’acheter leur café chez Starbucks, ils peuvent instantanément booster leur Taux d’Epargne à 15%, ce qui leur permet de partir à la retraite 8 ans plus tôt ! Est-ce que la Télé-Réalité sur le Câble et la caféine de Starbucks valent la peine qu’un couple travaille HUIT années de plus chacun ?

Ce qui est le plus important à retenir, c’est que…
Réduire votre taux de dépenses a beaucoup plus d’effet que d’augmenter vos revenus. La raison, c’est que chaque diminution permanente de vos dépenses a un effet double :

  • Cela augmente la quantité d’argent que vous avez de côté chaque mois pour investir,
  • Et cela diminue de façon permanente la somme d’argent dont vous aurez besoin chaque mois pour le reste de votre vie.

Donc votre revenu passif grimpe parce que vous augmentez votre capital plus vite… ET… il est plus facile à cette poule aux oeufs d’or de vous nourrir, parce que vous avez développé une nouvelle compétence pour vivre efficacement et être moins gourmand en dépenses.

Si vous voulez partir à la retraite dans les 10 ans qui viennent, la formule se trouve juste devant vous – vivez simplement sur 35% de votre revenu après impôts*. C’est à peu près ce que j’ai moi-même fait pendant ma jeunesse sans trop m’en rendre compte.

La principale raison pour laquelle le Moustachisme restera minoritaire, c’est que ce genre d’article ne fera jamais la une de BFM TV. (ou alors, quand BFM TV parle de moi, les gens sont trop occupés à se lamenter dans les commentaires que « en France on ne nous permet pas de mettre le moindre centime de côté », au lieu d’essayer de trouver des moyens de le faire.)

* Définition de « Revenu Après Impôts » : votre revenu net, auquel vous soustrayez toutes les charges sociales, CSG/RDS, et Impôts sur le Revenu, etc.

NB: Au sujet de la méthode pour faire le suivi de vos dépenses : nous faisons presque toutes nos dépenses en utilisant la meilleure carte bancaire avec Avantages possible, et le reste par prélèvement bancaire automatique (chèques ou espèces uniquement pour les dépenses où on est vraiment obligés, comme des achats sur Le Bon Coin par exemple). Donc à la fin de l’année il nous suffit de passer en revue les relevés des comptes et cartes bancaires.

Récemment, tout cela a été encore simplifié quand on s’est inscrit sur Mint.com. L’idée centrale est la même, mais cela me permet de voir les dépenses en temps réel, et automatiquement rangées dans la bonne catégorie, avec des jolis diagrammes « camembert » en couleurs, etc. Si un montant a l’air particulièrement élevé, vous pouvez cliquer dessus pour voir le détail des transactions qui correspondent à cette catégorie de dépenses. C’est vachement futuriste.

Rappel : J’ai aussi créé une feuille de calcul que vous pouvez télécharger dans votre propre tableur pour savoir dans combien de temps VOUS pourrez partir à la retraite !
Téléchargez cette ressource en cliquant ici
(Tableau compatible Excel / Libre Office / Google Doc)

Les commentaires les plus utiles sont ceux écrits dans le but d'apprendre, ou d'aider les autres lecteurs - après avoir lu l'article en entier et tous les commentaires précédents. Les râleurs et les insultes ne passeront probablement pas notre filtre de modération, mais si vous y tenez n'hésitez pas à poster ce genre de messages sur votre propre blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *